Sélectionner une page

HMONP


Les sessions HMONP 2020 (courtes et longues), sont reportées suivant le nouveau calendrier:

  – séminaire 1 (session courte) : du 7 juillet (14h) au 10 juillet 2020

  – séminaire 4 (session commune): du 30 juin au 3 juillet 2020

  – séminaire 5 (session commune): du 8 au 11 septembre 2020

  – séminaire 2 (session courte): du 15 au 18 septembre 2020

  – séminaire 3 (session courte): du 13 au 16 octobre 2020

  – séminaire 6 (session commune): du 6 au 9 octobre 2020

Tous les cours se feront en distanciel.

Pour les étudiants inscrits à la soutenance finale du 30 avril 2020, le jury   est reporté au samedi 17 octobre 2020.

PRÉSENTATION

Formation conduisant à

l’Habilitation de l’architecte diplômé d’Etat à l’exercice de la Maîtrise d’œuvre en son Nom Propre

 

Cette formation, d’une durée d’un an, permet aux architectes diplômés d’Etat de maîtriser les conditions de leur entrée dans la profession réglementée au titre de la loi du 3 janvier 1977 modifiée de l’architecture, et d’endosser les responsabilités qui en découlent. L’accès à cette formation est possible soit immédiatement après l’obtention du diplôme d’Etat d’architecte, soit après une période d’activité professionnelle qui entraîne une procédure de validation des acquis de l’expérience.

 

Il s’agit donc pour chaque candidat, d’approfondir ou d’actualiser ses connaissances dans trois domaines spécifiques : les responsabilités personnelles du maître d’oeuvre, l’économie du projet et les réglementations.

Ces connaissances et compétences sont acquises à la fois par des enseignements dispensés au sein de l’ensam et une mise en situation professionnelle dans une structure de maîtrise d’oeuvre, en tant que salarié, d’une durée minimale de six mois (possibilité de faire valoir des acquis de l’expérience).

La M.S.P. peut se faire à l’étranger sur le fondement des mêmes engagements de savoir et de compétences à acquérir, conformément au protocole définit au moment de l’inscription. Les candidats peuvent bénéficier d’une bourse de mobilité après examen de leur candidature par la commission des actions internationales.

La formation théorique organisée sur 6 modules d’enseignement de 22 à 25 heures chacun se décline sur deux sessions au choix, d’une durée totale de 153 heures :

• une session longue sur six mois, de janvier à juin, à raison de trois jours et demi par mois, du mardi après-midi au vendredi soir.
• une session courte d’avril à juin, à raison de deux fois trois jours et demi par mois, du mardi après-midi au vendredi soir.

Cette organisation sur deux sessions possibles permet aux candidats de choisir celle qui est la plus appropriée au regard de leur projet personnel et/ ou professionnel et à la demande de leur tuteur dans la structure d’accueil. Elles permettent également une souplesse pour les candidats de la région qui choisissent de partir à l’étranger pour la mise en situation professionnelle.

Un protocole de formation est passé en début de formation, entre l’établissement et l’architecte diplômé d’Etat, déterminant un parcours de formation adapté, cohérent et encadré par un directeur d’étude chargé de suivre le candidat tout au long de sa formation jusqu’à l’évaluation finale, et de faire le lien entre la partie de la formation dispensée dans l’école et celle relevant de la mise en situation professionnelle.

La mise en situation professionnelle, dans un lieu d’exercice de la maîtrise d’oeuvre (en France ou à l’étranger) fait l’objet d’une convention tripartite entre l’école, l’architecte diplômé d’Etat et la structure d’accueil, qui récapitule les responsabilités qui seront confiées à l’architecte pour l’accomplissement d’une partie des objectifs fixés dans le protocole et les interventions mensuelles entre l’école et la structure d’accueil pour assurer un suivi susceptible de réorienter les compétences à acquérir. Un carnet de suivi «passeport» permet au tuteur et au directeur d’étude de valider mensuellement les acquis de l’architecte salarié. L’architecte doit obligatoirement être salarié au moment de son inscription.


 

 

 

Protocole et Convention
PROTOCOLE INDIVIDUEL DE FORMATION HMONP 2018-2019
CONVENTION Mise en Situation Professionnelle 2018-2019

CONDITIONS D’ENTRÉE

Tout architecte diplômé d’État peut s’inscrire à la formation HMONP dans l’école d’architecture habilitée de son choix.
L’architecte diplômé doit obligatoirement être salarié dans une agence d’architecture au moment de l’inscription. Le statut d’auto-entrepreneur est accepté.
L’inscription administrative ne sera validée qu’à réception du contrat d’embauche d’une durée minimum de 6 mois à temps plein (hors période de cours) et accompagnée du règlement de l’inscription.

 

 

Organisation

La formation théorique organisée sur 6 séminaires se décline en 2 sessions au choix, d’une durée totale de 153 heures. 

Session longue

du 14 janvier au 30 juin 2021

Session courte

du 02 avril au 30 juin 2021

 

 

 

Cas des candidats

de nationalité étrangère

Les candidats de nationalité étrangère qui souhaitent s’inscrire à la HMONP et bénéficier d’une dérogation leur permettant de travailler à temps plein sur l’année universitaire, pour valider leur MSP, doivent impérativement déposer un dossier comprenant :
– carte de séjour
– promesse d’un contrat de travail
– photocopie carte étudiant ou attestation d’inscription à l’ENSAM

Dossier à déposer auprès de :
DDTEFP (34), Service de la Main d’oeuvre étrangère 
Bureau ouvert tous les jours sauf le mercredi de 8h30 à 11h30
615 Bd d’Antigone – 34064 Montpellier


 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook
Twitter
Visit Us
Follow Me
Instagram

S'inscrire à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles de l'ENSAM.

Vous vous êtes inscrit avec succès

WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux